logo

Le
QOQO

×

Notre-Dame en 10 dates

Temps de lecture : 5 min

Notre-Dame de Paris est l’un des monuments emblématiques de la France. Située sur l'Île de la Cité à Paris, la cathédrale renferme de nombreux trésors destinés à l’Église catholique un de ses plus grands trésor est sans conteste son histoire. Nous vous proposons d'en découvrir quelques morceaux !

1163 : La construction de Notre-Dame

Maurice de Sully, évêque de Paris entre 1160 à 1196, a pour projet de construire une cathédrale dédiée à la Vierge Marie. C’est en 1163 que la construction de Notre-Dame de Paris débute. Elle est imaginée par plusieurs architectes, tels que Pierre de Montreuil, Jean-Baptiste-Antoine Lassus ou encore Jehan de Chelles. Ils imaginent un lieu de culte, rayonnant par deux rosaces, situé sur l’île de la Cité.

1345 : Fin de la construction

Après plus de deux siècles de travaux et de labeur, Notre-Dame de Paris peut désormais briller en 1345. Avec son style gothique dominant, ses 130 mètres de longueur, 48 mètres de largeur et ses 71 mètres de hauteur, l’édifice devient un symbole de l’architecture gothique.

1804 : Sacre de Napoléon Ier

Notre-Dame accueille Napoléon Bonaparte en 1804 lorsqu’il est sacré Napoléon Ier, empereur des français. Durant ce couronnement, l’état de la cathédrale est au plus bas, en raison des dégradations de 1793 pendant la Révolution française. Des architectes impérieux ont alors caché cet état en dissimulant la cathédrale derrière des décors éphémères.

1831 : Victor Hugo, Notre-Dame de Paris

Notre-Dame de Paris est une source d’inspiration pour de nombreux artistes. Comment évoquer Notre-Dame sans évoquer Victor Hugo et son roman Notre-Dame de Paris paru en 1831 ? Ce roman a joué un rôle crucial dans la rénovation du monument menacé à l’époque d’une destruction totale.

24 août 1944 : Les cloches sonnent la libération de Paris

Le 24 août 1944, Notre-Dame sonne la libération de Paris, durant la seconde guerre mondiale, et met fin à quatre années d’occupation. Notre-Dame de Paris, aussi surnommée “La Vieille Dame” n’est pas qu’une simple cathédrale embellie par des vitraux et une architecture spectaculaire, elle est aussi un lieu de souvenir, de commémoration, de partage.

12 novembre 1970 : Les funérailles de Charles De Gaulle

Notre-Dame accueille les funérailles de plusieurs présidents Français tels que Charles De Gaulle, Georges Pompidou ou encore François Mitterrand. Le 12 novembre 1970, les funérailles de Charles De Gaulle à Notre-Dame ont un rayonnement international. Cependant, la cérémonie est purement symbolique, car au même moment, le cercueil du Général se dirige vers le cimetière de Colombey-Les-Deux-Églises, où le corps de sa fille repose également. C’est un fait historique qui, avant novembre 1970, ne s’était jamais produit.

1991 - Notre-Dame classée au patrimoine de l’UNESCO

Le monument est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1991 car il constitue « une référence certaine dans la diffusion de l’architecture gothique ». L’édifice devient le site touristique le plus visité de France en 2018 avec une moyenne de 30 000 visiteurs par jour, soit près de 13 millions de visiteurs par an !

1998 : La comédie musicale “Notre-Dame de Paris”

Adaptée en comédie musicale en 1998 par Gilles Maheu, Notre-Dame de Paris connaît un succès phénoménal et international. Nous avons tous déjà chanté “Le temps des cathédrales” ou encore “Belle”, qui sont des titres principaux de la comédie musicale. Chaque année, des dizaines de millions de personnes viennent visiter la cathédrale, voulant sans doute devenir un instant Esmeralda.

15 et 16 avril 2019 : L’incendie

Le monde entier était devant sa télévision le 15 avril 2019 lorsque Notre-Dame de Paris a pris feu sous nos yeux. Les pompiers de Paris ont domptés les flammes pendant près de quinze heures afin de sauver ce monument incontournable de l’histoire française . Quelques jours plus tard, la liste des dégâts est établie. La charpente, communément décrite comme « la forêt de Notre-Dame » n’a pas résisté à l’incendie, tout comme la flèche qui était un point de réseau géodésique français. En seulement six mois, 616 millions d’euros ont été récoltés pour sa restauration et de nombreux architectes ont proposé des projets de restauration de l’édifice. En septembre 2020, Emmanuel Macron donne son feu vert pour que l’édifice soit reconstruit à l’identique, afin de conserver ce joyau du patrimoine, tant sur le plan culturel qu’artistique.

Mi-avril-2021 : Le début des travaux de restauration

À cet instant, malgré la crise sanitaire et les déplacements plus que restreints en extérieur, le chantier de restauration avance. Les ministres de la culture et de l’agriculture ont pu désigner, avec la collaboration des responsables des forêts de France, huit chênes qui serviront à la reconstruction de la base de la flèche de Notre-Dame. Les travaux de restauration à proprement parler pourront commencer dès mi-avril 2020, une fois la sécurisation des lieux achevée.